Problèmes de maladies courantes

Tache foliaire alternaire : De petites taches rondes brun rougeâtre à centre blanc à gris se forment sur la face supérieure des feuilles et le long de la nervure centrale. Les lésions peuvent encercler les tiges et provoquer un flétrissement. Cette maladie est pire par temps chaud, humide ou très humide. Burpee recommande : Évitez de mettre de l’eau sur le feuillage. Retirez les parties de plantes infectées et ne travaillez pas autour des plantes mouillées. Assurez une bonne circulation de l’air. Contactez votre service de vulgarisation coopérative pour obtenir des recommandations de fongicides.

Flétrissement lent ou rabougrissement bactérien : Cela provoque le flétrissement, la torsion, l’enroulement et le rabougrissement des feuilles inférieures, suivis de la mort de celles-ci. Les plantes rabougries ont des feuilles étroites, vertes et jaunes. Burpee recommande : Retirez et détruisez les plantes infectées.

Botrytis : Ce champignon provoque une moisissure grise sur les fleurs, les feuilles, les tiges et les bourgeons. Il se développe dans des conditions climatiques fraîches et humides. Burpee recommande : Retirez les parties de la plante affectées, évitez d’arroser la nuit et de mettre de l’eau sur la plante lorsque vous arrosez, assurez-vous que les plantes ont une bonne circulation d’air. Contactez votre service de vulgarisation coopérative pour des recommandations de fongicides.

Mildiou duveteux : Ce champignon provoque des taches grises blanchâtres sur le dessous et éventuellement les deux côtés des feuilles. Burpee recommande : Faites une rotation des cultures avec des plantes d’une autre famille. Évitez l’arrosage au-dessus de la tête. Assurez une circulation d’air adéquate, ne surchargez pas les plantes. Ne pas travailler autour des plantes lorsqu’elles sont mouillées.

Mildiou poudreux : Cette maladie fongique apparaît sur le dessus des feuilles par temps humide. Les feuilles semblent avoir une surface blanchâtre ou grisâtre et peuvent s’enrouler. Burpee recommande : Évitez l’oïdium en assurant une bonne circulation de l’air aux plantes par un bon espacement et une bonne taille. Contactez votre service de vulgarisation coopérative pour obtenir des recommandations de fongicides.

Problèmes courants de parasites et de culture

Parasites : Les insectes suceurs verdâtres, rouges, noirs ou de couleur pêche peuvent propager des maladies car ils se nourrissent de la face inférieure des feuilles. Ils laissent un résidu collant sur le feuillage qui attire les fourmis. Burpee recommande : Introduisez ou attirez des prédateurs naturels dans votre jardin, comme les coccinelles et les guêpes qui se nourrissent de pucerons. Vous pouvez aussi les laver avec un spray puissant, ou utiliser un savon insecticide.

La fausse-arpenteuse du chou : Ces vers sont verts avec une bande blanche de chaque côté, d’environ 1 à 1,5 pouces de long. Burpee recommande : Cueillez-les à la main. Les couvertures de rang flottantes peuvent aider à prévenir leur ponte sur les plantes.

L’acarien du cyclamen : Ces acariens endommagent les plantes en suçant le jus des tiges et des feuilles. Ils se multiplient rapidement par temps chaud et sec. On ne peut les voir qu’à l’aide d’une loupe. Les plantes sont déformées, rabougries et peuvent ne pas fleurir. Les fleurs sont déformées, striées et tachées. Les feuilles peuvent devenir en forme de coupe, frisées, naines et épaissies. Burpee recommande : Jetez les plantes qui sont gravement infestées. Évitez de travailler avec des plantes infestées. Gardez les plantes arrosées par temps sec. En cas de fortes infestations, consultez votre service de vulgarisation coopérative pour obtenir des recommandations d’insecticides.

Les tétranyques : Ces minuscules parasites ressemblant à des araignées ont la taille d’un grain de poivre. Ils peuvent être rouges, noirs, bruns ou jaunes. Ils sucent les jus des plantes en éliminant la chlorophylle et en injectant des toxines qui provoquent des points blancs sur le feuillage. Des toiles sont souvent visibles sur la plante. Elles font jaunir le feuillage qui devient sec et pointillé. Elles se multiplient rapidement et se développent dans des conditions sèches. Burpee recommande : Les tétranyques peuvent être contrôlés avec une pulvérisation énergique tous les deux jours. Essayez la cire de piment fort ou le savon insecticide. Vérifiez auprès de votre service de vulgarisation coopérative pour les recommandations de miticides.

Thrips : Les thrips sont de minuscules insectes fins comme des aiguilles, de couleur noire ou paille. Ils sucent les sucs des plantes et s’attaquent aux pétales des fleurs, aux feuilles et aux tiges. La plante présentera des pointillés, des mouchetures décolorées ou un argentage de la surface des feuilles. Les thrips peuvent propager de nombreuses maladies de plante à plante. Burpee recommande : De nombreux thrips peuvent être repoussés par des feuilles de papier d’aluminium étendues entre les rangées de plantes. Retirez les mauvaises herbes du lit et enlevez les débris du lit après le gel. Vérifiez auprès de votre service de vulgarisation coopérative pour les contrôles de parasites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *